Nos productions internes ont un double objectif. Le premier est la passion, permettant à notre équipe de travailler sur des projets qui les passionnent vraiment. Le second est d’expérimenter et d’améliorer continuellement notre pipeline de production. Mettre en œuvre de nouvelles techniques de production lors de projets clients avec des délais serrés peut être difficile, donc les projets internes offrent un terrain d’essai parfait.

L’équipe

Avec cet objectif en tête, une équipe jeune, talentueuse et motivée s’est lancée dans la création d’une fausse publicité humoristique. Le projet est dirigé par Manon Carrier, Johan Cayrol, Etienne Fagnere et Pauline Grégoire, sous la supervision de Ludovic Habas.

Le pipeline de production

Pour ce court-métrage, notre pipeline repose sur Adobe Suite pour la pré-production, le compositing et le montage, ZBrush pour la modélisation, et Substance Painter pour le texturing. 3ds Max est la colonne vertébrale de notre processus d’animation, enrichi par des plugins FX comme Forest Pack et FumeFx, et rendu avec le moteur 3D Redshift.

Nous testons également deux plugins de gestion de pipeline sur cette production : Vexus et SmartRefs.

Storytelling & Storyboard

Tout le monde a contribué à la réflexion pour trouver une idée originale, et le groupe s’est naturellement orienté vers un concept. La prochaine étape consistait à créer le storyboard, qui visualise toutes les séquences clés sous forme de bande dessinée simplifiée. Avec le storyboard en main, nous avons développé un premier planning de production décrivant toutes les étapes clés.

2D layout and design

Le storyboard a été animé pour créer un layout 2D, nous permettant de vérifier et ajuster facilement nos timings pour chaque séquence.

Character design

Les character designs ont été développés en parallèle, visant à renforcer l’effet comique du court-métrage et à créer un duo qui fonctionne bien ensemble.

Production 3D

L’équipe s’est ensuite divisée par spécialités pour commencer la production 3D. Les personnages ont été sculptés dans ZBrush et finalisés dans 3ds Max. Cette étape est cruciale car elle implique de traduire les designs 2D en modèles 3D, ce qui est tout aussi difficile pour les accessoires.

Texturing

Une fois les modèles initiaux prêts, le travail de texturing a commencé dans Substance Painter. L’objectif était d’obtenir des matériaux visuellement crédibles tout en restant fidèles aux visuels du design. Chaque élément, des vêtements aux objets, a été texturé méticuleusement pour atteindre la qualité graphique souhaitée.

Rigging et Animation

Chez CG-Animation, le rigging est notre spécialité. Ce processus consiste à définir tous les points d’articulation des personnages ou objets qui seront animés dans le film, créant essentiellement un squelette pour nos personnages et attachant leur « peau ». Ce travail technique transforme nos modèles en marionnettes digitales.

Une fois que le rigging est terminé, les animateurs donnent vie à ces marionnettes numériques. Ce travail méticuleux exige un œil attentif pour les détails et de la patience, car 25 images par seconde sont nécessaires pour créer l’illusion du mouvement, ce qui signifie que chaque image doit être soigneusement posée pour animer nos personnages de manière convaincante.

Environnement et Rendu

Dans ce projet, la création des environnements et l’éclairage des scènes étaient étroitement intégrés. Contrairement à d’autres projets où ces étapes sont généralement séparées, chaque plan ici a son propre cadre unique, nécessitant un travail méticuleux pour donner vie aux scènes. Ce processus demande de la patience car le rendu de toutes les images peut être long en raison des calculs étendus nécessaires par les machines.

FX

Special effects allow us to realistically reproduce visual elements that would be too time-consuming, costly, impractical, or even impossible to create manually. These effects often require advanced technical skills. In our short film, special effects are numerous and critical. They include simulations of snow, fog, and even the characters’ hair. This step, which also demands significant computing resources, begins once animation and environments are complete, adding credibility to the images.

Compositing and Editing

Compositing is the art of assembling all elements created by each department, correcting their colors, and refining them to make each sequence as visually appealing as possible. This final touch highlights the hard work done by everyone involved. Editing follows, which involves piecing together each composited sequence to finalize our short film.